L’énigme de la beauté

Il est assis à sa table de travail, fenêtre ouverte sur le jardin. Son regard est attiré par les entrelacs de branchages. D’habitude, la végétation est parfaitement taillée mais le jardinier étant malade, il n’est pas venu depuis plusieurs jours et la nature a repris ses droits. Kant, puisque c’est de lui qu’il s’agit, Kant, le théoricien du « conflit des facultés » vient de découvrir qu’il est un moment où cesse le conflit: celui où nous éprouvons le « sentiment du beau ». Dans les milliers de pages qu’il a déjà écrites, pas une n’est capable d’éclairer ce qu’il vient de ressentir. Et il va se lancer, malgré son âge, dans un nouveau chantier : « la critique de la faculté de juger ». En effe