N’avoir pas le courage de son opinion, c’est n’avoir pas d’opinion





«Pour me trouver moi-même, je pars et je combats» C’est la devise que Pierre Messmer fit graver, en 1999, sur son épée d’académicien. Elle dit l’unité d’une existence placée sous le signe de l’engagement et du courage au service d’une cause supérieure.


Le courage s’oppose à la petitesse. Il ne se retrouve pas que dans les actions d’éclat mais aussi dans la force d’âme qui nous permet d’affronter quotidiennement les difficultés de la vie. Il est « la force d’âme intelligente » pour Socrate, « une juste moyenne entre la crainte et la hardiesse » pour Aristote


Le courage est un combat contre soi-même. C’est une vertu qui nous fait affronter la peur. Il faut avoir un idéal à atteindre ou être animé par le bien.


Le mythe de l’attelage ailé, métaphore de l’âme, illustre la conception platonicienne du courage (Phèdre). Dans cette image, l’attelage, composé d’un cocher et de deux chevaux, représente les trois parties de l’âme humaine : le cocher représente la raison, un des chevaux représente la partie courageuse, tandis que l’autre symbolise les peurs. Et pour que l’attelage ailé puisse atteindre son but, à savoir la contemplation des Idées, il est nécessaire que le courage s’allie à la raison pour guider l’attelage dans la bonne direction, malgré la peur ou le doute qui tirent le char dans une direction opposée. L’individu courageux, est donc celui qui, dans une situation donnée, agit malgré tout : malgré la peur ou la crainte ressentie par rapport aux risques encourus, malgré le désir d’échapper au danger, et de déléguer à l’autre, certaines actions, solution de facilité. Pour Platon, le courage va donc de pair avec une certaine crainte. Sans crainte, nul besoin de courage.


Pour Anatole France « le courage le plus rare est celui de penser », notamment celui de se cultiver en lisant les grands maîtres de sagesse mais aussi penser à soi-même au-delà des opinions galvaudées et des institutions séculaires.


A chacun d’avoir le courage de défendre ses idées même si elles ne sont pas dans la conformité !


Le coaching peut être une aide pour les faire émerger et savoir comment les exprimer.



"Le courage n’est pas l’absence de peur, mais la capacité à vaincre ce qui me fait peur. »


Nelson Mandela



1 vue