Se reconnecter à soi pour ne pas se perdre


La puissance de la pensée unique, l’absence de débat digne de ce nom où chacun peut défendre ses convictions sans risquer de se faire interrompre, nous amènent bien souvent à nous laisser embarquer par le « bruit » qui nous environne et à ne plus avoir de position personnelle réfléchie à partir de notre référentiel. Nous sommes de plus en plus déconnectés de nous-même, plongés dans l’immédiateté, pris au piège de nombreuses habitudes : « on a toujours fait comme ça », « ça ne va pas être possible », et en étau par la pensée binaire.


Et surtout, nous n’osons plus bien souvent affirmer notre point de vue : à titre d’exemple, qui va oser aujourd’hui exprimer le plaisir qu’il a de rouler en voiture dans Paris ?


Et pourtant, nous posons-nous la question de l’intention qui se cache derrière les propos affirmés haut et fort par un certain nombre de personnes ?


Prenons le temps de nous reconnecter à notre moi profond. Cela demande du courage et de la force intérieure car tout le système s’y oppose.


Pour le philosophe indien Krishnamurti, la vérité est « un pays sans chemin », une vision intime, en élaboration perpétuelle, qu’on ne peut prétendre ni détenir ni transmettre. Suivre quelqu’un c’est cesser de suivre la vérité. « Techniquement, vous êtes peut être très brillant, mais si vous ne vous connaissez pas vous-même, vous êtes un homme ignorant »


#Engagement #coachingdedirigeants #Coaching #IVBA