October 26, 2019

October 17, 2019

Please reload

Posts Récents

"Que la force me soit donnée de supporter ce qui ne peut être changé …

November 1, 2019

1/10
Please reload

Posts à l'affiche

"J'peux pas faire autrement"

 

Combien de fois, entendons nous cette phrase exprimée dans notre environnement quotidien ? Pire encore, combien de fois la prononçons-nous ?

 

Considérer que l’on ne peut pas faire autrement, c’est ne pas être en conscience de ce qui nous rend prisonnier : nos croyances, nos préjugés, nos peurs, notre culpabilité, tous imprimés en nous par les autres.

 

- Pensons-nous être acteur de notre vie ?

- Croyons-nous vraiment que nous sommes maîtres de nos décisions ?

- Savons-nous d’où viennent nos croyances et notre représentation du monde ? Pourquoi accepter ce qui ne vient pas de nous et refuser ce que nous souhaiterions au plus profond de nous ?

 

Tout ce que nous faisons malgré nous, consomme notre temps et notre énergie au détriment de ce qui nous apporterait du bonheur ou nous élèverait !

 

Quels sont les possibles et impossibles qui constituent notre vision du monde ? Ce sont les histoires que nous nous inventons, que les autres nous ont raconté, que nous transmettons. Histoires dont nous n’avons pas conscience car nous les appelons la réalité. Nos décisions sont les possibles et impossibles que nous nous créons.

 

Et pourtant, toute vie a une source secrète dans la joie. Celle-ci devrait être notre baromètre de discernement. Si nous ne sommes pas joyeux, c’est que nous ne sommes pas sur le bon chemin.

 

A chacun alors d’accepter de sortir de sa zone de confort, d’aller au-delà des peurs qui le paralysent, de refuser de « survivre » et non de vivre et de partir explorer tous les chemins de joie qui l’attendent.

Partager sur Facebook
Please reload

Retrouvez-nous
Please reload

Rechercher par Tags