October 26, 2019

October 17, 2019

Please reload

Posts Récents

"Que la force me soit donnée de supporter ce qui ne peut être changé …

November 1, 2019

1/10
Please reload

Posts à l'affiche

Bienveillance : passons de la théorie à la pratique !

03/02/2018

 

Nous sommes abreuvés d'articles, livres, vidéos, interviews... qui traitent de la bienveillance et nous en vantent les vertus, voire la nécessité.

 

Certes, en prendre conscience, c'est bien. La mettre en œuvre, c'est mieux ! N'avez-vous pas la désagréable impression que nombre de ceux qui nous en parlent sont dans le mental, comme si la bienveillance était une mode, une tendance du nouveau millénaire. Pire, une opportunité.

 

Bon, ceci n'est guère bienveillant, je vous l'accorde, mais c'est ce que je ressens à la lecture de certaines interventions.

 

Quelques pépites me rassurent : l'incroyable "présence à l'autre" d'un Christophe André à la sortie sa conférence, attentif à ce que je lui dis, concentré sur moi, alors même que 50 personnes attendent leur tour.

 

Ou bien l'excellent ouvrage de Gaël Chatelain, mis en scène lors de ses conférences, parce qu'il met la bienveillance en application au travers du fonctionnement managérial.

 

Soyons sincères : avons-nous réellement une attitude bienveillante dans notre vie de tous les jours ? Je ne dis pas à chaque moment, dans chaque geste, chaque parole, disons "la plupart du temps". Sommes-nous juste attentifs à nous comporter de façon bienveillante ?

 

Regardons-nous faire, plutôt qu'écoutons-nous penser, vraiment.

 

Alors comment passer de la théorie, qui en fait nous flatte, à la pratique, qui de fait nous engage ? Je me permets de vous proposer un chemin d'une simplicité limpide, donc très compliqué à mettre en pratique !                

 

 

1- Lâcher le mental :

 

Le cerveau adore mouliner, ça lui évite de se fatiguer à passer à l'action. Et c'est pourtant ce qu'il doit faire pour nous "mettre" dans la bienveillance.

 

 

2 - Regarder :

 

La vie autour de soi, qu'elle soit animale ou végétale. Mais surtout regarder les personnes que vous croisez, et surtout celles qui vous sollicitent du regard, parce qu'elles en ont besoin ce matin-là, et encore davantage celles qui mendient : acceptez leur regard, c'est déjà un cadeau, et ce n'est pas grave si vous en donnez pas la pièce.

 

 

3 - Sourire :

 

Avec le regard, le sourire fait coup double. Sans forcer, juste pour faire passer un "je t'ai vu", ou "je suis conscient de ta difficulté et je suis avec toi", ou "simplement je te souhaite une bonne journée".

 

 

4 - Dire "bonjour” :

 

C'est incroyable, le nombre de personnes qui me rendent mon bonjour et mon sourire lorsque je les croise. Même les plus affairées, même les plus tendues. 

 

 

5 - Pratiquer une communication non violente :

 

sans s'excuser exagérément pour une attitude maladroite, ni encaisser abusivement des propos déplacés ou agressifs, ne pas monter en mayonnaise. Au contraire, dégonfler en utilisant des mots pacificateurs, quitte à dire ce que vous avez à dire, mais dans le calme d'une voix basse, à l'articulation lente, et toujours en regardant avec le sourire. Pour avoir vécu plusieurs situations sur la voie publique, j'ai toujours désamorcé les conflits avec cette attitude. Bien sûr, cela vaut aussi dans la sphère personnelle. Ah c'est difficile de ne pas se laisser tenter à hausser le ton, par fierté ou pour avoir raison, mais bonjour les conséquences. Et bonjour la bienveillance !

 

 

5 attitudes qui participent, modestement mais sûrement, à pratiquer la bienveillance. Ici et maintenant. Chacun à sa simple place, et tellement efficace. Belle semaine à tous !

 

Partager sur Facebook
Please reload

Retrouvez-nous
Please reload

Rechercher par Tags