October 26, 2019

October 17, 2019

Please reload

Posts Récents

"Que la force me soit donnée de supporter ce qui ne peut être changé …

November 1, 2019

1/10
Please reload

Posts à l'affiche

Et si nous ôtions nos masques...

 

Le mot « Masque » vient de l’italien « maschera » qui signifie faux visage.

 

Ici, il est question du masque que l’on porte pour donner de soi une certaine image. Le masque exprime l’écart entre la réalité que je souhaite montrer et la réalité vécue. Le porter, c’est un peu comme se dédoubler. C’est exprimer quelque chose de soi qui n’est pas. On y perd sa spontanéité et sa liberté, celle d’être soi. On joue un rôle comme dans la Comedia del Arte.

 

La construction du masque – ou persona, selon Jung- n’émerge que lorsque l'individu se confronte à l'autre. Elle est la face éclairée et visible de notre être "sociabilisé" qui vise à se conformer aux normes sociales, morales et éducationnelles de son milieu. Mais les mains qui tiennent le spot sont, en fait, une part de notre inconscient...

 

Un trop grand souci de l'apparence procure sans doute l'illusion de meilleures relations publiques, mais coupe l'individu de ses réalités intérieures et de son épanouissement.

 

Notre faculté à créer des masques vient bien souvent des peurs qui nous animent : celles de n’être pas à la hauteur, de n’être pas apprécié, d’être isolé, de décevoir …. A la longue, cette comédie peut user, nous transformant en caméléon.

 

Le masque disparaît lorsque nous sommes en phase avec nous-même et que nous nous acceptons tel que nous sommes, avec nos qualités mais aussi nos faiblesses.

 

Je vous invite à répondre tranquillement, si vous en avez envie aux questions suivantes :

 

- Avez-vous conscience lorsque vous portez un masque ?

- En portez-vous un en permanence ?

- Ce masque vous est-il avantageux ou risque-t-il de vous porter préjudice ?

-Pouvez-vous identifier l’ensemble des masques que vous portez ?

-Vous sentez-vous dépendant de ces masques ?

 

Le coaching accompagne à mieux se connaitre et à faire tomber les masques aussi souvent que nécessaire.

 

 

 

Partager sur Facebook
Please reload

Retrouvez-nous
Please reload

Rechercher par Tags